Navigation : home Accueil > Calculateurs > Score de risques G4+

Score de risques G4+

Les risques rénal et cardiovasculaire sont compétitifs

Mise à jour le : 8 mai 2021, par Thierry HANNEDOUCHE

Les risques? rénal et cardiovasculaire sont compétitifs !
Quelles en sont les conséquences pratiques ?

Les risques? rénal et cardiovasculaire sont compétitifs !

Les principales cause d’insuffisance rénale terminale sont représentées par le diabète et les néphropathies vasculaires hypertensives.
Cette conjonction épidémiologique explique pourquoi l’insuffisance rénale en général est associée à un fort excès de risque cardiovasculaire.
Cependant, l’insuffisance rénale par elle même, et surtout aux stades avancés G4-G5, est directement responsable de rétention hydrosodée source d’hypertension résistante et d’insuffisance cardiaque.

En 2018, les KDIGO? ont confirmé que la mortalité et la morbidité sont élevées chez les patients atteints de néphropathie aux stades G4 + et que de nombreux patients décèdent au stade MRC? G5 avant de recevoir un traitement de suppléance rénale.
Le Consortium CKD, basé à l’Université Johns Hopkins à Baltimore, a étudié des données chez plus de 264 500 patients issus de 29 cohortes, réparties dans 12 pays et 5 continents, afin de développer une analyse de survie compétitive (mort rénale vs? mort de toute cause) destinée à guider les cliniciens pour la prise en charge optimale des patients atteints d’insuffisance rénale avancée (Eckardt 2019).

Le consortium a développé un calculateur en ligne, disponible ici, que les cliniciens peuvent utiliser pour obtenir des estimations de risque individualisées.
Les estimations de risque sont présentées sous forme de camemberts (Figure 1) pouvant être utilisés pour informer les patients lors de la prise de décision partagée et par les cliniciens pour personnaliser les stratégies de gestion.
L’utilisation de cette calculatrice en ligne pourrait faciliter l’information et la prise de décision des patients afin qu’ils soient mieux préparés au traitement substitutif rénal.
Les chercheurs peuvent également utiliser cet outil pour concevoir des essais thérapeutiques plus performants et recruter les patients les plus susceptibles de tirer parti des nouvelles interventions ou traitements.

 
 
 
 

Voir en ligne : Score de risques G4+


P.-S.

O’Hare AM, Choi AI, Bertenthal D, et al. Age affects outcomes in chronic kidney disease. J Am Soc Nephrol. 2007 ;18(10):2758-65 17855638 free

starstarstar Eckardt KU, Bansal N, Coresh J, et al. ; Conference Participants. Improving the prognosis of patients with severely decreased glomerular filtration rate (CKD G4+) : conclusions from a Kidney Disease : Improving Global Outcomes (KDIGO?) Controversies Conference. Kidney Int. 2018 Jun ;93(6):1281-1292. 29656903 free